Appels CCRI 2020

Appels CCRI 2020 (3)

lundi, 01 mars 2021 18:20

Appel à candidature Textes en scènes 2021

Written by

/// TEXTES EN SCENES 2021

Appel à candidature

// Concours d’auteurs

 

Organisé par //le Centre Culturel de Rencontre International John Smith
En partenariat avec // La Chartreuse (Centre Nationale des Ecritures de Spectacle), l’Association des Centres Culturels de Rencontre (ACCR).

 

// Présentation du concours

Textes en scènes est un concours d'auteurs d'œuvres théâtrales, ayant pour but de favoriser la création théâtrale contemporaine, de faire découvrir au public des textes d'auteurs (hommes et femmes) d’Afrique francophone et d’assurer à quatre auteurs un accompagnement sur une année, avec pour l’un des auteurs une résidence finale à la Chartreuse - Centre national des écritures de spectacle à Villeneuve-lès-Avignon (France)

 

// Article 1

La participation au concours est ouverte aux auteurs âgés de 40 ans au plus. Les œuvres présentées doivent être écrites en langue française.
Elles concernent toutes les pièces de forme classique ou moderne, en vers ou en prose, comportant au moins 2 personnages. Elles doivent être originales et inédites. Chaque candidat doit présenter un texte de théâtre original en cours d’écriture ou en projet et s’engage à le développer pendant une brève résidence collective de douze jours à Ouidah (Bénin) en juin 2021.

 

// Article 2 – Date limite d’envoi

Le concours se déroule chaque année et la date limite d’envoi des textes pour la sixième  édition  est le 10 avril 2021, à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Aucun texte, ni correction, ni rajout ne sera accepté après réception du texte.

 

// Article 3 – Formes à respecter

Les participants au concours déposent un dossier complet. Les dossiers incomplets ne sont pas pris en considération. Un auteur ne peut concourir qu’avec un seul dossier à la fois.

 

// Contenu du dossier
  • Une biographie de l’auteur avec ses coordonnées complètes (nom, adresse, contact, etc.);
  • Une lettre de motivation de l’auteur avec la confirmation formelle qu’il s’engage à suivre l’atelier d’écriture selon le calendrier de TEXTES-en-SCÈNES;
  • Une preuve que l’auteur répond bien aux conditions fixées ci-dessus;
  • Un extrait significatif d’un texte précédemment écrit ou du projet en cours (max. 10 pages);
  • Un résumé du projet original et inédit en cours d’écriture que l’auteur souhaite développer en atelier, avec une note sur l’état de l’écriture au moment du dépôt de dossier et sur ses développements ultérieurs (3 pages maximum).
// Article 4

La bonne réception du texte et son inscription seront validées par une réponse par mail de l’organisation.

 

// Article 5 – Sélections

Le jury de sélection notera les œuvres, en fonction de sa propre sensibilité, mais aussi en fonction des critères suivants :

  • Le style (usage de la langue, vers, prose, etc.)
  • Le rythme ;
  • La pertinence des dialogues ;
  • La construction des personnages ;
  • La capacité de l’œuvre à être interprétée ;
  • Les émotions se dégageant de l’œuvre ;
  • L’intérêt général de l’œuvre.

 

// Article 6 – Le jury de sélection

Le jury de sélection est composé de :

  • Marianne Clevy - Directrice de la Chartreuse.
  • Michel Beretti- Auteur Français.
  • Christian Giriat - Conseiller dramaturgique à  la Chartreuse.
  • Michel Cochet- Co-créateur et directeur artistique de l'association AMots Découverts.
  • Edith Bertholet- conseillère dramaturgique au Théâtre de Liège.

 

Les décisions du jury de sélection sont sans appel, les délibérations sont confidentielles, aucun commentaire ne sera transmis aux candidats.

 
// Article 7 – Responsabilité des organisateurs du concours

Tout auteur participant assure aux organisateurs qu'il est l'auteur véritable de son œuvre. Les organisateurs ne pourront être tenus responsables de quelque contrefaçon que ce soit.

 

// Article 8 – Acceptation du règlement

La participation au concours implique l’acceptation du présent règlement et ce faisant en l’écrivant noir sur blanc en même temps que l’envoi de la candidature.

 

// Les pays concernés par l’appel textes en scènes
  • Algérie
  • Bénin
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Cameroun
  • Comores
  • Côte d'Ivoire
  • Djibouti
  • Gabon
  • Guinée
  • Guinée équatoriale
  • Madagascar
  • Mali
  • Mauritanie
  • Maroc
  • Niger
  • République centrafricaine
  • République démocratique du Congo
  • République du Congo
  • Rwanda
  • Sénégal
  • Seychelles
  • Tchad
  • Tunisie
  • Togo

Appel à candidatures

Réalisation d’œuvres artistiques

Ø Sur le thème « Femmes et esclavage »
Ø Pour l’exposition permanente du Centre culturel international de Rencontres –

John Smith à Ouidah

Date limite de réception des candidatures : 10 mars 2021

Problématique de l’exposition

L’esclavage existe depuis l’Antiquité et a traversé les siècles pour survivre dans nos sociétés contemporaines sous de multiples formes. Du 10ème au 19ème siècle, l’Afrique subsaharienne a été victime d’un triple phénomène de traites : transsaharienne, transatlantique et orientale. Ouidah a été un important port négrier transatlantique aux 18ème et 19ème siècles, d’où près de deux millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont été déportés vers les Amériques. Les traces dans les mémoires des populations sont encore nombreuses et influencent le regard porté à l’autre, que ce soit le voisin, le concitoyen ou l’étranger.

Un tiers des personnes déportées d'Afrique étaient des femmes1. Aujourd’hui, les femmes et les jeunes filles représentent plus de 70% des 40 millions de victimes de l’esclavage dans le monde2.
De nombreuses femmes ont lutté contre le fléau qu’est l’esclavage. Les quelques récits de "femmes en lutte", qui ont traversé les siècles et nous sont parvenus, permettent de lever le voile sur ces femmes oubliées des livres d'histoire. Ils sont loin de résumer les vies des millions de femmes réduites en esclavage qui ont participé aux résistances et qui luttent toujours actuellement pour le respect des droits et de la dignité des femmes et des jeunes filles et pour leur émancipation.

Comprendre l’histoire, déconstruire les stéréotypes, lutter contre la réification des êtres humains, et transmettre à la jeunesse les clés de compréhension qui leur permettront de lutter  contre les formes actuelles d’esclavage, de violation des droits et de violences faites aux femmes et aux filles sont les objectifs de cette exposition.

L’exposition

Elle propose d’associer des contenus historiques et artistiques : historiques afin de donner à comprendre la complexité de l’esclavage d’hier et d’aujourd’hui et artistiques afin d’appréhender les mémoires et le vécu des femmes qui en sont encore victimes aujourd’hui.
Il est proposé de composer cette exposition dans un dialogue autour de l'histoire locale, continentale et internationale pour s'adresser aux nombreux publics qui fréquenteront le CCRI John Smith.

L’exposition se compose de deux types de supports : panneaux pédagogiques et œuvres artistiques réalisées par quatre artistes béninois et un de la sous-région.

Le volet artistique de l’exposition

L’œuvre est conçue et réalisée par chaque artiste individuellement. Il est demandé aux artistes de mener un travail de réflexion, de mise en résonance et de création en se basant sur un corpus de textes et d'iconographies, directement lié à la thématique de l'exposition "Femmes et esclavage". L’objectif est de développer une nouvelle approche et un nouveau regard sur l’histoire grâce à l’art contemporain. Le souhait est de permettre, particulièrement mais pas exclusivement, à des femmes artistes, de s'exprimer à travers leurs œuvres sur ce sujet.

L’œuvre créée est pérenne. Elle sera exposée et intégrée dans le parcours d’exposition permanent extérieur dans les jardins du CCRI à Ouidah. Les matériaux utilisés devront être résistants aux conditions climatiques extérieures.
Ce moment de création est aussi un moment important d’échanges entre artistes. Il se veut également ouvert à la population locale, et en particulier à la jeunesse.

Un temps de création d’un mois et demi (mars-avril 2021)

La réalisation des œuvres se déroule sur une durée limitée d’un mois et demi, du 19 mars (date de sélection) au 30 avril 2021.
Cinq artistes, particulièrement des artistes femmes, seront sélectionné.e.s dans le cadre de cet appel : quatre béninois.es et un.e artiste de la sous-région. Les artistes locaux créent dans leurs ateliers, et l’artiste de la sous-région est accueilli en résidence pendant 15 jours à Ouidah (dernière quinzaine d’avril, à préciser). Des temps de rencontres entre artistes et avec l’équipe du CCRI et des Anneaux de la Mémoire sont organisés, sur place à Ouidah ou en visioconférence.

Les artistes sont amenés également à travailler dans une dynamique collective, avec des temps partagés qui permettent de concevoir, en plus de leur œuvre personnelle, une œuvre collective.
Tout au long du processus créatif, le public, notamment les jeunes, sont invités à rencontrer les artistes afin de créer des moments privilégiés d’échange et de dialogue.

Voir les conditions en téléchargeant le document de l’appel

 

APPEL A CANDIDATURE : RECRUTEMENT D’UN CHARGE DE COMMUNICATION ET DE RELATIONS PUBLIQUES (H/F)

 

Le CCR International John Smith de Ouidah lance un appel à candidatures pour le recrutement de son/sa chargé(e) de communication et de relations publiques.

 

Mission et taches :

Sous l’autorité du directeur général, il/elle est chargé(e) d’assurer la visibilité et l’image de marque du CCRI John Smith et de diffuser sa programmation auprès de différents publics.

 

Il/elle aura notamment pour tâches :

 

  • L’organisation et la gestion des plans de communication physique (concevoir, faire réaliser et diffuser les programmes, affiches et flyers) et numérique (site internet, réseaux sociaux),
  • Le suivi des relations presse,
  • La mise en œuvre d'actions de relations publiques,
  • La gestion et l'animation d'actions de commercialisation (billetterie, abonnements, …),
  • La rédaction et la diffusion des contenus pour les réseaux sociaux,
  • La participation à la réflexion autour de l’actualisation du site internet. 
  • Toutes autres tâches confiées par le supérieur hiérarchique.

 

Profil recherché pour le poste :

Deux ans d’expériences minimum réussie

Etre âgé(e) de 25 ans à 35 ans.

Intérêt pour les domaines de la culture et du patrimoine

 

Compétences techniques :

Formation en graphisme ou en communication visuelle, webdesign, multimédia

Bonne culture marketing et commerciale

Bon relationnel et sens de l’écoute.

Dossier à fournir :

  • Lettre de motivation
  • Curriculum vitae
  • Copies du (ou des) diplôme (s)
  • Press book des réalisations antérieures

 

Dépôt des candidatures :

Les dossiers de candidature devront être envoyés par mail à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. au plus tard le 15 mars 2021.

Pour information sur les activités actuelles du CCRI : www.ccrijohnsmith.com